Guide express du quad électrique pour adulte

quad

Parcourir les grands espaces, flâner au cœur de la nature, c’est grisant. Pour les plus patients et les plus endurants, la randonnée est le sport idéal. Vous cherchez au contraire des sensations de liberté, de la bonne humeur, de la vitesse ? Optez, seul ou en famille, pour un quad électrique !

Certes moins rapide que son concurrent à moteur thermique, le quad électrique adulte en conserve pour autant plusieurs des atouts, notamment son adaptabilité au tout-terrain. Familiarisez-vous dès maintenant avec cette nouvelle génération de quads grâce à ce court guide introductif.

Des véhicules écoresponsables pensés pour l’avenir

Depuis plusieurs années, le marché automobile tente de s’adapter aux problématiques environnementales. Une direction suivie par la plupart des engins motorisés, d’où la création du quad électrique. 

Plus cher à la fabrication qu’un moteur thermique, un moteur électrique revient cependant beaucoup moins cher à l’entretien. Retendre la chaîne, vérifier régulièrement le fonctionnement des freins et recharger la batterie entre chaque utilisation, voilà tout ce dont vous aurez besoin pour veiller au bon fonctionnement de votre quad électrique adulte ! Ce qui en découle : une vitesse réduite (jusqu’à 45 km/h, là où un quad thermique peut atteindre les 60), mais une autonomie parfaitement correcte (environ 50 km pour un moteur de 2100 watts) et un déplacement tout-terrain silencieux.

Aucune recharge en carburant nécessaire, entretien des pièces réduit au strict minimum ; le quad électrique adulte assure des sensations de conduite efficaces tout en respectant l’environnement. Certains modèles plus robustes sont même adaptés aux travaux en extérieur tout en respectant cette nomenclature !

Quelles précautions prendre pour la conduite ?

On serait presque tenté de côtoyer les automobilistes en conduisant sa petite merveille d’innovation en ville. À cet égard, il convient de rappeler quelques réglementations encadrant les quads électriques adultes.

En effet, la circulation sur la voie publique n’est autorisée qu’aux quads homologués “L7e”. Un privilège réservé aux véhicules de moins de 400 kg, d’une puissance moteur de 20 chevaux ou moins. En-dehors des villes, restent les circuits de cross et de courses, ainsi que les forêts, les chemins communaux et les terrains privés. Ne conduisez pas n’importe où au risque d’une amende ou d’une confiscation, les possibilités sont déjà si nombreuses !

Pensez également à vous équiper d’un casque, de gants et de vêtements de protection, vendus séparément. 45 km/h reste une vitesse plutôt rapide, à laquelle une chute peut être dangereuse en cas de manque d’équipement. En cas de problème, des assurances spécifiques couvrent les accidents de quads, pensez à y souscrire !

Un quad électrique, est-ce dans mon budget ?

Tout dépend encore une fois de l’usage que vous comptez en faire et des moyens à votre disposition.

Au-delà du loisir, un quad électrique adulte peut être une bonne alternative aux déplacements en voiture, à condition de choisir un modèle homologué pour la route. En fonction de la puissance du moteur et de la fiabilité des pièces qui le constituent, comptez jusqu’à 10 000 € si vous souhaitez emprunter la voie publique. Un usage purement ludique et/ou compétitif vous dispense quant à lui de ces critères ; selon les mêmes indicateurs, un vendeur spécialisé vous demandera jusqu’à un peu plus de 3000 €.

Protection contre le vol de voiture : comment repousser les voleurs de voiture ?
Klaxonner – quand est-ce qu’on a le droit de le faire ?