Comment préserver la qualité de l’air dans son véhicule ?

qualité de l'air dans son véhicule

Selon les sondages, on passerait en moyenne 10 heures par semaine dans une voiture. C’est devenu le moyen de transport préféré des Français. Pour cause, l’automobile est pratique et rapide. Mais savez-vous que l’air à l’intérieur de l’habitacle était 15 fois plus pollué que celui en extérieur ? C’est dû aux produits synthétiques, mais aussi aux mauvaises habitudes dans les véhicules. Alors, comment y remédier ? Voici 5 solutions.

Assurez de la qualité des pièces de votre auto

Assurez-vous d’avoir des pièces auto en bon état de fonctionnement pour éviter de polluer l’air ambiant dans votre habitacle. En effet, si le moteur est en mauvais état par exemple, il produira plus de gaz que la normale. Une partie s’échappera à l’intérieur de votre véhicule, exposant tous les voyageurs.

C’est la raison pour laquelle une révision s’impose tous les 20 000 km environ. En outre, vous ne devez pas bouder les visites chez les garagistes pour un diagnostic et une réparation de votre véhicule. Cela vous évitera également les pannes.

Changer les filtres à air de votre véhicule

Les nouvelles voitures embarquent désormais des filtres à air. Ils permettent de diffuser de l’air frais et pur ou de l’air chaud à l’intérieur de l’automobile. Ce sont des pièces plus ou moins imposantes en fonction des dimensions de votre véhicule et de la superficie de l’habitacle.

Changez ces filtres au moins tous les ans ou remplacez-les tous les 15 000 km environ si vous voyagez surtout en périphérie. Un remplacement s’impose tous les 10 000 km, soit tous les 6 à 8 mois si vous avez un véhicule urbain. Au bout de ce laps de temps, ces pièces ne seront plus efficaces.

En outre, n’oubliez pas de les nettoyer fréquemment. Cela en augmentera la durée de vie. En vous débarrassant des traces de poussières, vous vous assurez de leur bon fonctionnement. Il suffit d’un passage de chiffon légèrement humide pour l’entretenir.

Investir dans des purificateurs d’air mobile

Les grandes marques peuvent aussi vous proposer des solutions sur mesure de purification d’air. Vous pouvez acheter, pour quelques dizaines d’euros, des appareils spéciaux. Ils se branchent sur l’allume-cigare et filtrent les résidus et les bactéries invisibles à l’œil nu.

Ces accessoires jouent également le rôle d’humidificateur, ce qui vous assure une meilleure qualité d’air à l’intérieur de la voiture. C’est idéal notamment pour ceux qui souffrent d’allergie, qui ont des problèmes de voies respiratoires ou qui se déplacent souvent avec des enfants en bas âge.

Avec des appareils de ce type, l’air sera plus doux et plus facile à inspirer. Cela assurera aussi un peu plus de confort à vos voyageurs.

Prenez de bonnes habitudes

Pour assainir l’air intérieur de votre véhicule, de nouveaux gestes sont de mise. Par exemple, fermez les fenêtres pendant les heures de pointe lorsque vous roulez en ville. Cela vous évitera de respirer l’air pollué des pots d’échappement des autres véhicules. Par contre, pour vous rafraîchir, ouvrez bien les fenêtres quand vous êtes en périphérie.

De préférence, ne mangez pas dans la voiture. Vous éviterez ainsi les miettes et les résidus sur le tapis et le siège. Ils peuvent affecter l’odeur et l’ambiance dans l’habitacle, sans compter que vous pouvez tacher irrémédiablement les revêtements intérieurs.

De même, évitez de fumer dans votre voiture. Non seulement il est interdit de fumer au volant, mais en plus l’odeur de la cigarette imprègne les tissus des chaises et pollue l’air.

Nettoyer fréquemment l’intérieur de votre voiture

Une chose est sûre, la majorité des pollutions qui viennent salir votre habitacle provient de l’extérieur. Ce sont les poussières que vous ramenez sous vos semelles ou les résidus que vous avez sur vos vêtements ou vos sacs. Ce sont aussi les pollutions qui pénètrent à l’intérieur du véhicule par les fenêtres ou le coffre.

Pour éviter de polluer votre habitacle, optez pour le nettoyage intensif. En plus de laver l’extérieur de votre voiture avant chaque sortie, pensez à nettoyer l’intérieur. C’est-à-dire que vous allez sortir les tapis pour les dépoussiérer. Il faudra aussi aspirer les résidus collés dans les chaises ou sur le sol. Avec des produits nettoyants, passer sur le tableau de bord et toutes les surfaces dures de votre véhicule. Cela apportera un peu plus de fraîcheur.

Au moins une fois par mois, confier votre voiture à des professionnels. Ils disposent de tout le matériel et le savoir-faire nécessaire pour un nettoyage en profondeur. Ce qui permettra aussi d’assainir l’air de votre habitacle.

Quels sont les 1er prix en matière de plaque d’immatriculation ?
Feux de voiture : les enjeux sécurité d’un bon entretien