8 conseils à suivre en cas de panne sur l’autoroute

Panne sur l'autoroute

Tomber en panne sur une autoroute n’est pas une expérience agréable car, en plus du problème mécanique, il faut gérer l’urgence en évitant les situations potentiellement dangereuses. Par rapport aux routes ordinaires, les plus grands risques sur l’autoroute découlent de la vitesse des autres véhicules. En cas de panne, vous devez donc vous comporter de manière appropriée à la situation.

1. Appeler votre assureur

En cas de panne sur l’autoroute, ayez le réflexe d’appeler rapidement votre assureur. En effet, la plupart des contrats d’assurance auto incluent l’assistance dépannage. Après avoir expliqué votre situation à l’opérateur au bout du fil, l’assurance enverra une dépanneuse pour vous remorquer jusqu’au garage le plus proche. N’oubliez pas que plus vite vous appellerez votre assurance, plus vite vous serez dépanné.

2. Ne pas s’énerver en cas de panne sur l’autoroute

Tomber en panne sur une autoroute est toujours désagréable, surtout si l’on voyage avec sa famille et que la voiture est remplie de bagages. Il est important de garder son calme et sa lucidité. Vous rapidement décider de ce qu’il faut faire assurer votre sécurité et éviter de devenir une source de danger pour les autres usagers de la route. Vos passagers doivent être rassurés, surtout les plus jeunes. Un mouvement de panique pourrait entraîner de graves conséquences.

3. Ne jamais pousser la voiture

Si le véhicule subit une panne sur l’autoroute, il y a peu de chances qu’il s’arrête soudainement, sauf en cas de problème mécanique sérieux. Ne descendez jamais de votre voiture avec l’intention de la pousser, vous remettriez en cause votre sécurité ainsi celle des autres automobilistes. Il vaut mieux allumer vos feux de détresse et vous abriter derrière le garde-corps.

4. Porter un gilet de sécurité

Si pour une raison ou pour une autre vous devez descendre de la voiture arrêtée sur la bande d’arrêt d’urgence, vous devez obligatoirement porter un gilet de sécurité. L’obligation est également valable pour les passagers qui doivent quitter temporairement la voiture. Le gilet doit être porté en permanence. Le conseil, compte tenu du coût dérisoire des gilets, est d’en garder au moins 2 à bord de la voiture et de les placer dans un endroit facilement accessible.

5. Installer le triangle de sécurité

En plus du gilet de sécurité, les règles de sécurité routière prévoient l’obligation de disposer d’un triangle de sécurité à bord. Il doit être installé derrière le véhicule immobilisé, à une distance de 100 m. N’oubliez pas que le triangle de sécurité est la plupart du temps placé dans le coffre, généralement dans le compartiment réservé à la roue de secours, ce qui pose problème si votre voiture est encombrée avec des valises. Si vous devez descendre de la voiture rapidement, sécurisez d’abord les passagers en les mettant derrière le garde-corps et récupérez-le triangle.

6. Ne pas essayer de réparer la voiture

Si votre voiture s’est arrêtée, il sera compliqué de la faire redémarrer. À moins d’être mécanicien et d’avoir les outils et le matériel de rechange nécessaire, il y a peu d’opérations et d’interventions que vous pouvez effectuer dans l’espoir de réparer le véhicule. N’oubliez pas qu’une voiture sur la bande d’arrêt d’urgence constitue toujours une source de danger et doit être déplacée par une dépanneuse le plus tôt possible.

7. Ne pas faire de l’auto-stop

Si vous voyagez seul, vous pouvez être tenté de demander à un autre automobiliste de vous déposer et peut-être de laisser votre voiture avec les feux de détresse allumés et le triangle en position. Sachez que c’est une erreur dangereuse et interdite par le code de la route.

8. Avoir un kit d’urgence

En plus des dispositifs de signalisation obligatoires, il est bon d’avoir à bord un kit d’urgence, des outils simples mais utiles que vous devriez avoir à portée de main. Le kit idéal devrait comprendre une lampe de poche avec des piles chargées, des gants jetables, des câbles de batterie, un jeu d’ampoules de rechange pour les unités optiques, une trousse de premiers secours, un jeu d’outils (pinces, tournevis, clés) et du ruban adhésif. Il est pratique d’équiper votre voiture d’une ou plusieurs prises USB pour vous permettre de recharger les téléphones portables si nécessaire, en ayant peut-être la prévoyance de toujours laisser à bord un câble adapté.