Mercedes s’aventure sur le terrain de la Pick Up avec sa Classe X !

Avec le lancement de la Classe X, Mercedes-Benz est le premier constructeur haut de gamme à s’aventurer dans le monde des pick-up, répondant ainsi à l’évolution des besoins des clients dans le segment des pick-up de taille moyenne.

 » La Classe X est le premier véritable pick-up à impressionner par ses caractéristiques de voiture particulière. Robuste, résistant et capable d’évoluer en tout-terrain, comme doit l’être un pick-up. Esthétique, dynamique, confortable, sûr, connecté et individuel, comme on peut l’attendre d’une Mercedes. La Classe X repousse ainsi les limites du monde classique des pick-up et rend cette catégorie de véhicules attrayante pour l’usage privé, également », selon une déclaration de Volker Mornhinweg, responsable de Mercedes-Benz Vans.

Coopération avec Renault-Nissan

Non seulement la nouvelle Classe X est disponible en différentes lignes de finition, mais il existe, également, différentes options en termes de motorisations : deux diesels quatre cylindres, avec un choix entre les modèles X 220 d (163 ch) et X 250 d (190 ch). Ce n’est pas un hasard si le Nissan Navara NP300 est proposé avec la même puissance. Le pick-up Mercedes fait appel à la même technologie que le Nissan.

La Classe X est le fruit d’une coopération entre Mercedes et Renault-Nissan et sa production a eu lieu dans l’usine Nissan de Barcelone. C’est pourquoi il n’est pas surprenant que la vue latérale et l’arrière de la Classe X présentent de nettes similitudes avec la Nissan. Malgré ou peut-être à cause de nombreuses similitudes, le Nissan Navara (à partir de 26 910 euros) est considéré comme l’un des principaux concurrents de la Classe X, tout comme le VW Amarok (à partir de 40 995 euros).

Modèle X 350 d

Mercedes ne sera plus produit dans l’usine Nissan, mais en interne, ce qui se reflète clairement dans la technologie : six cylindres diesel de 258 ch et 550 Nm de couple maximal. En outre, le X 350 d est équipé de série d’une transmission intégrale et d’une boîte automatique à sept rapports.

Perspectives sur le court termes

La nouvelle Classe X est, donc, prête à conquérir le marché. Le patron de Mercedes-Vans, Volker Mornhinweg, y voit un grand potentiel, notamment pour l’Amérique latine, l’Australie et l’Afrique du Sud. « Avec ce véhicule, nous voulons séduire à la fois les artisans qui utilisent une voiture de style de vie le week-end pour des sorties en famille ou des déplacements pour des activités sportives, et les entreprises qui apprécient la robustesse d’un pick-up, mais ne veulent pas se passer du confort d’une voiture particulière », rapporte Mornhinweg.

Un projet de voiture à conduite autonome.
La voiture électrique nous aide-t-elle à protéger l’environnement ?