Une assurance automobile, c’est quoi ?

assurance automobile

L’assurance fait partie des documents incontournables pour tout véhicule motorisé. Que vous ayez une moto, un tout terrain ou un camion, vous devez être assuré ? À première vue, cela parait simple. Cependant, les choses se compliquent lorsque vous désirez souscrire, employer ou résilier un contrat d’assurance. Que faut-il savoir à ce propos ?

Connaissez-vous la garantie aux tiers ou « responsabilité civile » ?

Avant toute chose, il est primordial de préciser que la souscription d’une assurance est inévitable. Quel que soit le type d’automobile que vous utilisez, il est impératif d’être assuré. Par contre, une simple souscription suffit largement. Vous n’avez pas besoin de choisir une formule complexe. Vous n’aurez qu’à prendre une assurance responsabilité civile. Cette dernière permet la couverture des dommages causés aux tiers. Si vous conduisez une voiture qui n’est pas assurée, sachez que vous ne respectez pas la loi. Il s’agit d’un délit passible de sanctions. C’est pourquoi il est préférable de ne pas remettre à plus tard la souscription d’une assurance.

La garantie au tiers est aussi connue sous l’appellation de « responsabilité civile ». Comme l’indique son nom, elle permet de payer les dégâts matériels et corporels subis par les tiers. En d’autres termes, l’assurance permet de couvrir les victimes (les piétons, les passagers, les voitures qui sont entrées en collision avec la vôtre…) en cas d’accident. Ce type d’assurance est obligatoire, même pour les autos qui ne sont pas en circulation et qui stationnent dans un domaine public. D’une manière générale, tous les véhicules à moteur de type terrestre doivent être assurés.

Pourquoi choisir une assurance tous risques ?

Contrairement à la garantie au tiers, l’assurance « tout-risque » inclut les réparations de votre engin et le soin de vos blessures corporelles. Avant de signer le contrat avec la compagnie, il est crucial de le lire attentivement. D’après une récente étude, une assurance auto « tout-risque » sur deux ne prend pas en compte la garantie du conducteur. Il arrive aussi que ces précédentes garanties soient insuffisantes. Pour éviter les mauvaises surprises, la meilleure solution c’est de prendre le temps de lire le contrat.

Ce dont vous devez connaître sur les malus et les bonus !

Saviez-vous que presque toutes les autos à moteur sont concernées par la clause du « bonus-malus » ? En effet, les deux roues ayant une cylindrée inférieure ou égale à 80 cm3 ne sont pas prises en compte. Le principe est simple, si vous êtes un bon conducteur, vous recevrez une importante prime à la fin de l’année (bonus).