Souscrire une assurance pour voiture sans permis

assurance pour voiture sans permis

Vous souhaitez vous souscrire à une assurance auto même si vous n’avez pas un permis de conduire ? Pas de panique ! Le fait que vous n’avez pas de permis ne constitue pas un obstacle à la souscription à une assurance automobile. Quelques conditions doivent juste être remplies pour y arriver. Quelles sont les conditions pour souscrire un contrat d’assurance pour voiture sans permis ? Quelles garanties choisir pour assurer votre voiture ? Quel budget consacrer pour la cotisation ? Pourquoi les voiturettes sont de plus en plus répondues en France ?

Quelles sont les conditions pour souscrire un contrat d’assurance pour voitures sans permis ?

Vous ne disposez pas du permis de conduire, mais vous voulez vous assurer quand même ? À noter que l’absence de permis de conduire ne décharge pas quelqu’un de souscrire à une assurance auto. Tout véhicule à moteur roulant sur la voie publique doit effectivement disposer obligatoirement d’une assurance auto. Avec la voiture sans permis ou VSP, connu également sous l’appellation de voiturette, c’est également possible. Une VSP est généralement un engin motorisé à quatre roues avec une cylindrée de 50 cm3, qui ne permet pas de dépasser les 45 km/h. Sa charge utile ne doit pas non plus excéder les 200 kg et son poids ne surpassant pas les 350 kg.

Toutefois pour pouvoir conduire ce genre de véhicule sans permis, certaines conditions doivent être remplies. Vous pouvez conduire VSP et pouvoir souscrire un contrat d’assurance pour voiture sans permis si, premièrement, vous avez l’âge requis, c’est-à-dire plus de 14 ans, et vous disposez du brevet de sécurité routière (BSR) pour les personnes nées après le 1er janvier 1988. Il s’agit d’un diplôme qui sollicite une formation théorique prodiguée au collège, assisté d’une formation pratique durant sept heures. Vous êtes aussi autorisé à conduire une voiturette sans aucune condition spécifique si vous êtes nées avant le 1er janvier 1988 ou que vous avez obtenu votre BSR depuis du 19 janvier 2013 et que vous avez montré en plus à votre assureur un permis de conduire de catégorie « AM ». Si vous avez rempli ces conditions, il est facile pour vous de trouver une assurance voiture sans permis. Il suffit de choisir une compagnie d’assurance auto et de compléter le formulaire. Il est possible également de souscrire en ligne sur www.assurance-voitures-sans-permis.com.

Quelles garanties choisir pour une assurance voiture sans permis ?

Tout comme les véhicules légers classiques, les voiturettes aussi peuvent bénéficier des mêmes garanties proposées par les assureurs. Vous pouvez vous contenter de la couverture obligatoire c’est-à-dire l’assurance au tiers dans le cas où vous ne dépendez pas de votre véhicule au quotidien. Néanmoins, si vous choisissez cette formule, vous n’êtes pas couvert en cas d’accident même si vous n’êtes pas responsable. Vous avez intérêt à ajouter une couverture facultative ou supplémentaire, comme la garantie dommage et assistance en cas de panne. Cette garantie est utile surtout avec la plupart des voiturettes qui sont très coûteuses et un simple changement de pièces peut très vite faire monter les frais d’entretien. Il est utile aussi d’ajouter la garantie contre l’incendie et le vol si votre voiture est souvent garée sur la voie publique. Pour une protection optimale, n’hésitez pas à demander un conseil avec votre courtier ou le représentant de votre compagnie en fonction de votre profil. Par souci d’économie, n’oubliez pas de faire une comparaison en ligne sur les tarifs des assurances tous risques proposés par les différentes compagnies afin de trouver le meilleur prix.

Quel budget consacrer à la cotisation d’assurance ?

Les assurances voiture sans permis sont peu appréciées par les compagnies d’assurance auto en particulier au niveau du risque. D’après les statistiques, les voiturettes ne produisent que très peu d’accidents dus à leur vitesse limitée de 45 km/h et leur très faible puissance. À niveau de garantie comparable, le tarif d’une assurance voiture sans permis est normalement assez faible par rapport à une assurance auto standard. La cotisation demeure malgré cela conséquente, puisque l’assureur prend en considération de la formation la plus légère du conducteur (surtout pour les conducteurs nés avant 1988 qui n’ont aucune formation en conduite). En fait, le coût de cotisation annuelle moyenne pour une voiture sans permis peut s’élever jusqu’à 600 €. La prime d’assurance peut aussi être rehaussée par l’assureur en fonction des risques que représente le conducteur. Généralement s’il dispose d’antécédents d’accidents responsables ou s’il sollicite une assurance voiturette suite à l’annulation ou à la suspension de son permis de conduire.

Nécessitant pas de permis, les voiturettes sont de plus en plus répandues en France

Aujourd’hui, la voiturette est de plus en plus rependue en France. Une auto sans permis de conduire présente de nombreux avantages pour plusieurs automobilistes. Ce genre de voiture peut circuler facilement en milieu urbain, et son petit gabarit lui permet de se garer plus aisément en centre-ville. Les voiturettes n’arrêtent pas d’évoluer. Elles sont aussi bien équipées que leur semblable qui nécessitent le permis de conduire. En effet, elles disposent d’une protection telle que ESP ou encore l’airbag. Toutefois, son prix reste malgré tout plus élevé par rapport aux voitures avec permis de conduire, car ce sont des séries limitées qui sont distribuées par les constructeurs.