Fourrières automobile : comment récupérer son auto ?

Fourrieres automobile. recuperer son auto

Il est possible qu’en commettant une infraction sur la route, votre voiture se trouve en ce moment dans la fourrière. Les amendes ainsi que la pénalisation que vous pourriez avoir dépende de votre délit, du pays ainsi même que de votre situation. En France par exemple, tous les véhicules qui sont mal garés peuvent se retrouver directement dans une fourrière. Cette loi existe depuis plusieurs années et s’applique même dans d’autres pays. Sachez que pour récupérer sa voiture dans une fourrière, il faut suivre de nombreuses procédures. Certaines personnes peuvent faire un recours à l’aide d’un professionnel, mais cela peut coûter assez cher.

Votre véhicule a été-t-il enlevé selon les forces de l’ordre ?

Avant d’entamer toutes les procédures nécessaires pour récupérer un véhicule en fourrière, vous devrez connaître si l’enlèvement a été effectué sur la demande des forces de l’ordre. Selon le Code de la route prévoit, cela dit l’article L 325-1, l’envoie d’une voiture dans une fourrière peut être suite à plusieurs situations. Par exemple, lors d’un non-respect des règles sur la conduite, lors d’une infraction sur la route ou bien lors d’un non-respect sur les réparations utiles pour l’auto. Et malgré le fait que la gravité du délit dépend de chaque pays, si vous commettez une erreur mettant en danger de nombreuses personnes sur votre entourage, vous ne pourrez pas vous y échapper. D’ailleurs, un véhicule qui est garé dans un stationnement gênant ou même dangereux peut être envoyé directement dans la fourrière.  Il y a par exemple, les autos qui stationnent sur les trottoirs, sur les sorties des garages, etc. Dans certains pays, une voiture qui est garée en oublie pendant plus d’une semaine dans un lieu public peut se trouver dans la fourrière. N’oubliez pas que lorsque votre auto est mise à la fourrière, vous avez aussi comme obligation de payer une amende qui varie entre 17 euros et 200 euros. Cliquez ici pour en savoir plus sur le coût d’une amende pour une infraction ou pour une mise à la fourrière à Paris.

Contacter la police ou les gendarmes : une étape indispensable

La mise en fourrière de votre véhicule passe toujours par les gendarmes. Cela dit, la première chose que vous devriez faire pour récupérer votre voiture est de contacter la police ou la gendarmerie. Il est possible qu’en rentrant du boulot, vous remarquiez que votre véhicule n’est plus garé sur la place où vous l’avez laissé. Sur ce cas, assurez-vous qu’il a bien été enlevé et mise à la fourrière. Il est probable qu’il a été volé. Seul un service dans la gendarmerie peut vous confirmer la situation. En ce moment, dans plusieurs villes françaises, il existe déjà un site qui met à la disposition des conducteurs qui ont besoin de connaître sur quel service faut-il s’adresser.  Mais dans certains cas, les fourrières disposent aussi des standards téléphoniques qui permettent aux automobilistes d’y avoir accès à tout moment. Seulement, ce service est payant, mais peut vous garantir une réponse satisfaisante. Il vous suffit de donner le numéro d’immatriculation de votre véhicule et vous aurez un rapport détaillé sur votre situation et sur ce que vous devriez faire.

Se rendre à la fourrière et faire une déclaration pour la récupération

Au moment où vous avez la confirmation que votre véhicule se trouve bien à la fourrière, vous devrez vous rendre rapidement dans la fourrière. Vous devrez vous y présenter avec une autorisation de restitution obtenue dans la gendarmerie. Vous obtiendrez un petit formulaire à remplir  où vous allez en même temps payer le frais d’enlèvement. Sachez que le montant exact afin que vous puissiez récupérer votre voiture varie selon votre réactivité. N’oubliez pas que le frais est journalier. Plus vous vous attardez à récupérer votre auto, plus, le montant augmente. Et si votre véhicule reste dans la fourrière pendant plus de 3 jours, vous risquerez d’avoir de sérieux problèmes. La facture peut même s’alourdir.

Que se passe-t-il si vous vous présenter au moment de l’enlèvement ?

Sachez que si vous êtes présent dans les lieux au moment où les forces de l’ordre décident de mettre votre véhicule à la fourrière, vous avez la possibilité d’éviter ce problème. En effet, si vous arrivez à temps dans les lieux et si vous vous y présentez alors que votre voiture se trouve encore au sol, vous avez la capacité d’interrompre cet enlèvement. Cela est indiqué dans la loi R 325-12-III, R. Sur ce cas, vous ne serez plus obligé de payer un frais de fourrière, mais vous récupérerez tout de suite votre voiture. Si vous vous trouvez dans un lieu public, sachez que vous aviez tout de même l’obligation de payer une amende de 15 euros. Et dans le cas où votre véhicule dispose d’un débit d’un sabot qui l’immobilise, vous devrez payer 7 euros pour demander aux policiers de l’enlever.