Dans quels cas de figure souscrire une assurance provisoire ?

Dans quels cas de figure souscrire une assurance provisoire

En général, tout véhicule motorisé et roulant, doit bénéficier d’une assurance pour pouvoir circuler sereinement sur le territoire français. La durée classique et basique du contrat court normalement sur une période de un an, à renouveler à chaque fin d’échéance. Cependant, cette généralité ne s’applique pas sur tous les cas sans exception. Effectivement, certains véhicules se déplacent sous la couverture d’une assurance temporaire. Un tel type de contrat existe et de nombreux automobilistes y souscrivent, afin de pouvoir circuler en toute légalité. Toutefois, si cette procédure gagne en ampleur, elle correspond surtout à des situations précises, et ne peut être applicable pour toute voiture en situation normale de circuler. Voici les principaux cas de figure qui peuvent vous faire bénéficier de ce statut particulier.

Une résiliation ou une suspension de couverture

Il arrive que votre assurance auto décide de résilier ou de suspendre votre couverture. Dans la plupart des cas, cette décision résulte du fait que vous n’avez pas effectué le paiement de la cotisation dans les délais impartis. Il peut s’agir d’un problème de trésorerie, ou tout simplement d’une envie de changer d’assureur. Dans le premier cas, vous pouvez négocier une assurance auto temporaire auprès de la maison habituelle. Selon la situation, vous pouvez normalement obtenir une couverture provisoire de 30 à 90 jours, le temps de vous renflouer et de pouvoir honorer à nouveau le paiement d’un nouveau contrat pour un an.

Dans le second cas, si vous cherchez à changer d’assureur, vous pouvez contacter une autre compagnie d’assurance. Vous pouvez contracter une police temporaire, toujours pour cette période maximum de trois mois. Cette stratégie vous permettra d’avoir suffisamment du temps pour comparer et définir les services qui vous conviennent. Vous pouvez trouver de nombreuses offres sur Internet, en visitant des sites spécialisés comme www.assurance-voiture-temporaire-provisoire.com dans l’objectif de trouver les meilleures propositions, et bien sûr les meilleurs tarifs pour ce genre de contrat.

Un emprunt, une location ou un achat de véhicule

L’emprunt d’un véhicule est une autre situation pouvant amener un automobiliste à recourir à une assurance auto temporaire. Par nécessité ou pour une raison pratique, vous avez besoin de vous déplacer rapidement et régulièrement sur un certain trajet pendant plusieurs semaines. Vous décidez alors d’emprunter une voiture à un de vos amis. Seulement, celui-ci indique que son véhicule n’est plus couvert, et que vous allez devoir contracter vous-même une police d’assurance, en contrepartie du service qu’il vous rend. Dans ce cas, comme vous n’aurez besoin de l’automobile que sur une courte période, vous n’avez pas besoin de recourir au contrat classique valable pour un an. Il vous suffit de souscrire à une assurance voiture temporaire, qui sera largement suffisante pour la durée pendant laquelle vous utiliserez la voiture.

Il en est de même dans le cas d’une location. Les agences souscrivent normalement déjà à l’option de base (responsabilité civile). Mais comme vous n’allez pas louer le véhicule pendant toute une année, vous avez la possibilité de souscrire une autre garantie de manière provisoire. Une garantie assistance et dépannage peut par exemple vous couvrir, en cas de panne au moment où vous êtes encore en possession de la voiture.

Enfin, dans le cas de l’achat d’une nouvelle voiture, cette assurance de courte durée vous permet également de circuler, en attendant de trouver l’agence qui répond le mieux à vos besoins.

Une utilisation ponctuelle de la voiture

Vous êtes l’heureux propriétaire de nombreux véhicules, dont une voiture de collection qui ne sort presque jamais de chez vous. Seulement, un salon se prépare et vous allez devoir la déplacer pour être exposée. Il s’agit ici d’une autre situation pour laquelle le recours à une assurance temporaire vous sera utile. Qu’elle roule ou qu’elle soit transportée par camion plateau en effet, elle se soumet à des risques et mérite d’être couverte au minimum. En outre, elle sera en règle vis-à-vis de la législation, en cas de contrôle durant son déplacement. Si le salon dure trois jours, vous pouvez par exemple opter pour un contrat d’un mois. Vous pourrez ainsi en profiter pour sortir un peu les week-ends, histoire de rouler les mécaniques avant une nouvelle hibernation.

Une exportation ou une importation de véhicule

La dernière éventualité concerne la possibilité de devoir vous rendre à l’étranger avec votre véhicule. Vous devez vérifier si votre police actuelle vous couvre pour une telle situation. Si ce n’est pas le cas, vous n’aurez pas d’autre choix que de souscrire à une assurance auto temporaire. Dans cette circonstance spécifique, il s’agit d’un contrat de très courte durée, allant de 1 à 2 jours suivant votre destination. Une fois sur place, vous devrez de nouveau vous renseigner pour obtenir la meilleure proposition pour vous couvrir durant votre séjour. L’opération s’exécute également en sens inverse. Si vous importez un véhicule, une assurance provisoire sera nécessaire sur le territoire français.