Acheter une voiture d’occasion : Les points à contrôler

Acheter une voiture d'occasion

Acheter une voiture d’occasion requiert de vérifier soigneusement les éléments nécessaires pour son bon fonctionnement et pour être satisfait après l’achat. Par exemple vérifier le moteur, les carrosseries, les pneumatiques, assurer d’obtenir tous les documents du véhicule et savoir éviter les arnaques. Dans ce cas, il faut procéder assurément à ces points de contrôle.

Faire le tour de la voiture

En cas d’achat d’une automobile d’occasion, il est nécessaire d’examiner les entourages, les portes, l’échappement, les pare-chocs, le pare-brise, le plancher du coffre et de l’habitacle pour écarter tout vice de corrosion. Vérifier qu’il n’existe pas de distinction de colorimétrie et d’ajustage des divers matériels de carrosserie afin de savoir si la voiture a déjà été accidentée ou non. Repérer les éventuelles fuites d’huile, cela prouve le soin apporté à la voiture si les niveaux d’huile, de liquide de frein, de liquide de refroidissement et de lave-glace sont convenables. Puis, il ne faut pas laisser apparaître de marques blanches sur les bornes de la batterie et il ne faut jamais hésiter à regarder sous la voiture afin de repérer une fuite. Examiner aussi que les pneus sont identiques sur chaque essieu et qu’ils n’atteignent pas les témoins d’usure. Car si l’usure est anormale, cela implique un problème de parallélisme. De plus, il faut aussi contrôler les équipements, car tout doit être en marche : les clignotants, les feux, le dégivrage des vitres et l’essuie-glace. Mettre en marche le chauffage, allumer l’autoradio et vérifier les haut-parleurs et la marche du lecteur CD. Examiner la possibilité de produire un parcours et tester la bonne détection des satellites si la voiture est équipée d’un GPS. Faire fonctionner aussi les matériels électriques, dont les vitres, le toit ouvrant éventuel et les rétroviseurs. Prévoir de changer de gaz si le climatiseur ne refroidit pas ou sent une odeur. Découvrir les difficultés d’étanchéité, s’installer à toutes les places. N’hésitez pas d’enlever les housses des sièges et de soulever les tapis de sol. Ensuite, conduire longuement le véhicule pour assurer qu’il n’y a pas de problème.

Assurer d’obtenir tous les documents du véhicule

Avant d’acheter une voiture, vérifier que cette voiture est en règle. S’assurer que le certificat de non-gage ne garantit aucun transfert de certificat d’immatriculation et que la carte grise doit être au nom du vendeur. Ainsi, lire attentivement le carnet de contrôle technique, toujours veiller à ce que le propriétaire montre le rapport d’essai technique initial et sans oublier de vérifier le carnet d’entretien.

 Comment éviter les arnaques ?

Pour éviter et repérer les arnaques les plus courantes pendant l’achat d’une automobile, il faut d’abord se méfier des prix trop bas, gare aux descriptifs trop attrayants pour éviter les mauvaises affaires. De plus, le vendeur est dans l’obligation de présenter le carnet de révision du véhicule d’occasion. En effet, ce ne sera qu’un entretien négligé ou des réparations inventées s’il n’est pas capable de montrer toutes les factures des dépannages. Sans négliger le procès-verbal de la vérification technique et de la contre-visite s’il y a lieu. En cas d’une perte, le vendeur a la possibilité de demander un duplicata près du centre où il avait déposé la voiture. Il faut aussi exiger de même un certificat de non-gage.

 

Selon l’institut CRM, en France, la tromperie au compteur kilométrique effleurerait plus de 600 000 véhicules. Des moyens électroniques peuvent changer le kilométrage sans déboucler le tableau de borsIl faut être prudent avec les véhicules proclamant moins de 100 000 km, donc, demander au propriétaire un historique du véhicule. Et surtout se méfier si un chiffre non négligeable de dépannages graves a eu lieu sur une voiture à faible kilométrage.